Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Search

La bonne époque pour effectuer ses tests d’air Amiante et moisissures

La bonne époque pour effectuer ses tests d’air Amiante et moisissures

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’air intérieur est aussi pollué. Une étude a démontré qu’il peut contenir jusqu’à 900 substances chimiques, indétectables à l’œil nu. Ces dernières peuvent provenir de la fumée de cigarette, de l’humidité ou de la fuite de gaz. Certaines de ces particules microscopiques présentes dans l’air intérieur peuvent être très dangereuses. Dans le but de réduire l’impact négatif de ces composants nocifs, différents tests de la qualité de l’air s’imposent.

 

Les différents tests d’air et d’analyse d’amiante et moisissures

 

De façon générale, le nombre de tests sur la qualité de l’air s’élève à trois. Il s’agit notamment des tests d’air pour l’amiante, de l’analyse des moisissures et les tests de moisissures pour la détection de spores et de l’analyse des matériaux pouvant contenir de l’amiante comme les plâtres, les tuiles de vinyle, les joints de plâtre, les vermiculites, la peinture, les revêtements extérieurs, etc.

Un prélèvement d’échantillons se fait lors de l’inspection de moisissure. Il peut être fait grâce à des échantillonneurs d’impaction, des échantillonneurs de cassettes et des collecteurs de particules en suspension. Étant donné que les spores de moisissures sont invisibles à l’œil nu, une analyse en laboratoire est obligatoire pour une identification précise. Il faut tout de même noter que les odeurs de moisi constituent un signe évident de la prolifération de moisissure. En plus de l’exposition humaine aux spores de moisissure qui est évaluée, l’étendue et la gravité du problème sont démontrées par la même occasion. Une fois le problème résolu, d’autres échantillons sont encore prélevés pour s’assurer de l’élimination des moisissures.

 

Quelques raisons d’analyser la qualité de l’air intérieur

 

La plupart des personnes pensent qu’en restant chez eux, ils sont protégés de la pollution. Pourtant, il n’en est rien puisque l’air intérieur d’un bâtiment est composé d’une multitude d’éléments contaminants. La qualité de l’air est ainsi compromise. Il faut rappeler que la majorité de ces éléments nocifs sont inodores en plus d’être invisibles à l’œil nu. L’analyse de la qualité de l’air représente donc le seul moyen permettant de confirmer leur présence.

En d’autres termes, l’analyse de la qualité de l’air est essentielle pour améliorer son bien-être au quotidien. En effet, elle permet de résorber les risques d’apparition de certaines pathologies, dont l’irritation des yeux, la rhinite allergique, l’éruption de la peau, les problèmes respiratoires, etc. Les maladies chroniques, touchant notamment les enfants à bas âge, peuvent également être prévenues. Il faut noter que pour un enfant asthmatique sur deux, l’asthme est provoqué par de l’air intérieur vicié, plus précisément certaines particules allergènes qui sont présentes dans l’air.

Par ailleurs, lorsque l’analyse de la qualité de l’air est effectuée dans un bien immobilier, sa plus-value en est augmentée. S’il s’agit d’un logement locatif, le loyer proposé peut être plus élevé. Il est également possible de convaincre de potentiels acquéreurs à conclure la transaction en leur présentant un test de l’air, lors d’une vente immobilière.

 

Les différentes options pour tester la qualité de l’air intérieur

 

Il existe actuellement différentes méthodes permettant de tester la qualité de l’air intérieur.

Un kit prêt à être employé

 

La plus simple d’entre elles consiste à s’équiper d’un kit prêt à être employé. Cependant, le dispositif présente quelques inconvénients. Son rôle se limite à l’évaluation de la température ambiante et du taux d’humidité dans une pièce.

Un détecteur de monoxyde

 

Pour l’analyse de la qualité de l’air intérieur, il est également possible d’acheter un détecteur de monoxyde. Il permet de se prémunir de la pollution de l’air intérieur. Cependant, la détection de la teneur des autres particules présentes dans l’air, en dehors du monoxyde de carbone, n’est pas possible.

Faire appel à des professionnels

 

Une autre option serait de faire appel à des professionnels pour la réalisation du test d’air. Compte tenu de leurs expériences, ces derniers sont à même d’effectuer un travail fiable et de qualité. Ils disposent également des outils et des équipements adéquats pour la détection des différentes particules qui polluent l’air intérieur. Ils peuvent intervenir uniquement pour effectuer le test d’air. La prise en charge peut aussi être complète : tests d’air, tests amiante et tests moisissures. Dans tous les cas, en plus des tests, ils vous feront bénéficier de leurs conseils concernant la réparation des failles.

Il est toujours avantageux de recourir aux services de professionnels en ce qui concerne l’analyse de l’air et la décontamination des lieux. Il en va de la santé et de la sécurité des occupants de ces lieux., comme avec https://gesq.ca