Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Search

Sécurité en hauteur et déneigement des toitures

Sécurité en hauteur et déneigement des toitures

Le déneigement d’un toit est une tâche à risque (chutes, ensevelissement, électrocution, malaise cardiaque, blessure musculaire, hypothermie, engelures, etc.). Toutefois, il s’agit d’une tâche nécessaire. Pour cela, il est important de prendre les dispositions adéquates afin de prévenir tout accident. Quelles sont donc les différentes mesures à prendre pour un déneigement de toits ? On en parle un peu plus ici.

Opter pour un équipement mécanique sur les toits à déneiger

Ce choix a de nombreux avantages. Le premier réside dans le fait qu’il vous épargne la nécessité d’embaucher de la main-d’œuvre. Par la même occasion, plus personne n’est immédiatement mis en danger puisque l’équipement mécanique (généralement automatisé) s’occupe du déneigement.

Avec un tel équipement, vous êtes sûr de respecter les normes de sécurité et d’effectuer un déneigement plus rapide et efficace. Cependant, assurez-vous de choisir des appareils de qualité et répondant aux exigences sécuritaires.

Prévoir des équipements d’accès nécessaires à divers niveaux de toits

Tous les toits ne sont pas situés à la même distance du sol. D’ailleurs, une même maison peut être compartimentée de manière que les toits des différents compartiments soient situés à divers niveaux. Il importe donc de prévoir des équipements adaptés.

Si vous pensez à l’installation des crinolines, sachez qu’elle n’est plus légale depuis 2019/2020. Par contre, vous avez la possibilité d’installer des systèmes de protection verticale sur les échelles. Il s’agit d’une solution d’escalade verticale permettant de transformer une échelle fixe en échelle antichute.

Prévoir des systèmes de protection contre les chutes

Il est crucial de se protéger d’éventuelles chutes. Pour cela, il existe une grande variété d’équipements. Chacun d’entre eux a ses spécificités. Vous trouverez des dispositifs multitâches (dont l’éviction des chutes n’est pas la seule fonctionnalité).

Il existe également des équipements destinés à vous protéger d’une chute en pleine escalade. En effet, il n’y a pas qu’en déneigeant le toit que vous encourez un risque de chute. La chute peut également survenir au moment où vous grimpez pour atteindre le toit.

Le portique à neige

Il s’agit d’un dispositif représentant une section de garde-corps. On peut l’installer de façon permanente, sans percer la membrane de la toiture. Il sert à empêcher la neige de dépasser les limites sécuritaires. Vous n’aurez plus qu’à déverser la neige et à la pousser vers un espace préalablement préparé à l’accueillir.

La ligne de vie horizontale

Il s’agit d’un dispositif dont l’inclinaison est comprise entre 0 et 15 °. Le dispositif sert de support d’assurage flexible. Cela veut dire qu’au cas où l’on n’arrive pas à éviter une chute, ce dispositif se déforme pour protéger la personne en chute. Une ligne de vie horizontale peut être à câble ou à rail.

La ligne de vie verticale pour les échelles

Il s’agit également d’un dispositif sécuritaire. Ce dispositif est destiné à l’ascension d’une personne sur des échelles fixes simples (les échelles à crinolines ne sont plus légales). Il est constitué d’antichutes mobiles incluant un support d’assurage rigide. Pour faire court, la différence entre les lignes de vie horizontale et verticale réside dans le fait que la seconde évite les chutes au moment de l’escalade.

La ligne d’avertissement

Cette ligne permet de délimiter un périmètre de sécurité (zone tampon de deux mètres ou plus) tout autour du toit. Cela empêche les déneigeurs de s’approcher à moins de deux mètres du bord du toit. Comme vous pouvez le constater, cet équipement ne sert pas spécialement à vous protéger contre les chutes.

Toutefois, du fait de la distance qu’il met entre les déneigeurs et la zone de déversement de la neige, il protège des risques d’ensevelissement. Il faut noter qu’il s’agit là d’un accident dangereux. En effet, une personne qui se retrouve ensevelie sous la neige risque de mourir de froid. On pourrait évoquer la possibilité de le retrouver à temps, mais il existe également des risques de lésions irréversibles.

Le garde-corps

Ce dispositif est installé sur les limites de la zone de travail en hauteur. Disposé de part et d’autre des échelles d’accès ou pour assurer une zone de déneigement, il a pour but de prévenir les chutes. Sa pose est réalisée sur la toiture. Toutefois, il ne nécessite pas de percement de la surface du bâtiment. Cela permet de ne pas l’endommager et de conserver son étanchéité.

Surtout, quels que soient les équipements que vous choisissez, assurez-vous qu’ils sont conformes aux exigences sécuritaires actuelles. Les modèles sont nombreux, mais tous ne se valent pas. Certains sont de moins bonne qualité que les autres tandis qu’un bon nombre n’est pas toujours conforme aux normes de sécurité.

La sécurité en matière de prévention et de protection contre les chutes passe par l’usage d’équipements adaptés et éprouvés. Quelle que soit la zone de travail en hauteur tant extérieure qu’intérieure à sécuriser, INTO est en mesure de fournir le système d’ancrage de sécurité pour la protection antichute le mieux adapté à la situation à laquelle les travailleurs font face.

Prévoir la maintenance des équipements

Il est bien d’avoir un équipement de qualité. Toutefois, cela ne suffit pas. Dans le but de faire durer vos dispositifs sécuritaires, mais aussi d’être sûr qu’ils sont toujours en état d’utilisation, il faut procéder à leur entretien régulier.

Cet entretien doit être confié à des professionnels. En effet, il ne s’agit pas seulement de nettoyer les équipements, mais aussi d’avoir un œil sur leurs composantes. Pour cela, les fournisseurs aguerris proposent souvent des services d’entretien préventif des équipements d’accès et de sécurité. Vous pouvez donc leur confier la maintenance de vos dispositifs.

Ils procèderont à l’inspection complète des systèmes et s’assureront de leur conformité avec les normes en vigueur. Ainsi, l’entretien régulier de vos équipements vous permet aussi de le mettre à jour voire de le remplacer.

N’oubliez pas qu’utiliser un dispositif endommagé peut s’avérer plus dangereux qu’une absence de dispositif. Dans ces cas-là vous serez tenu pour seul responsable de la survenue d’un accident. La maintenance de vos équipements est donc une obligation pour votre propre bien, celui de ceux qui travaillent avec vous et celui d’autres personnes se trouvant dans une zone à risque liée à vos travaux.