Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Search

Protégez votre maison des infiltrations d’eau en saison pluvieuse

Protégez votre maison des infiltrations d’eau en saison pluvieuse

La saison pluvieuse est une période d’infiltrations d’eau dans les maisons. Que ce soit par les portes ou fenêtres, les effets cumulés de la fonte des neiges au printemps et des averses d’eau font baigner les fondations dans un agglutinat aqueux. Le ruissellement mural qui s’y ajoute porte préjudice à l’étanchéité de toutes les voies d’entrée sous l’effet du temps. Renouveler le calfeutrage à leur niveau devient indispensable. Cette protection passe par quelques vérifications, et la correction des défaillances avant de plus lourds dégâts. Voici les mesures à prendre pour parer aux infiltrations d’eau en saison pluvieuse.

Identifier les chemins d’infiltration d’eau autour des portes et fenêtres

Le poids des années et les assauts constants des intempéries amènent les joints initialement imperméables à sécher, à se contracter, puis à se fissurer au niveau des cadres de portes et fenêtres. Avec cette usure, ils finissent par se désolidariser des murs, réduisant l’étanchéité à l’air et à l’eau. Cela réduit l’esthétique de la façade et d’autres pans muraux, et la valeur marchande de votre bâtisse.

D’autre part, les expansions et déformations liées à l’assèchement des matériaux intégrés dans la structure de votre demeure entrainent l’affaiblissement chimique de tout produit scellant sur les surfaces exposées. Il peut aussi s’agir de :

  • Dégradation des composantes des portes et fenêtres (coupe-froid, cadre en bois, joints étanches des vitres thermos) ;
  • Problème au niveau de la toiture ;
  • Problème au niveau des fondations ;
  • Usure des joints étanches au niveau du parement aluminium, vinyle ou briques.

Les méthodes de base : Inspection visuelle

Pour détecter ces défaillances de calfeutrage au niveau du coupe-froid-porte, coupe-froid-fenêtre, ou des joints d’étanchéité autour des vitres thermos fenêtre, l’inspection visuelle de leur état est la première démarche révélatrice des causes probables. La perte d’étanchéité du calfeutrage confirme assez tôt la nécessité de renforcer ces voies redevenues perméables à l’eau. La plus minuscule fissure au départ évolue en un circuit privilégié des ruissellements de l’eau qui s’infiltre dans les murs par une action continue et subtile. Les points attaqués sont souvent :

  • les bordures de cheminées,
  • les évents de plomberie,
  • les lucarnes et ouvertures de toit mal scellées,
  • les zones rendues vulnérables par l’absence de solins et de larmiers au-dessus des portes et fenêtres.

L’inspection thermographique des infiltrations

Lorsqu’elles sont ténues ou hors de vue, l’usage de caméra infrarouge HD détecte ces infiltrations avant que la structure soit gravement fragilisée. Cette méthode détecte les infiltrations d’air et d’eau même à l’intérieur des murs. Elle constitue un moyen efficace pour une action préventive ou la recherche de l’origine du problème existant.

Il est difficile d’échapper aux infiltrations dans les régions comme le Grand Montréal, où la fonte des neiges et les pluies alimentent un constant épanchement de l’eau autour de la maison. Les sols encore gelés et incapables d’absorber l’eau font baigner les fondations dans l’eau de fonte et de pluie de la période printanière, comme une nacelle dans une rivière. Calfeutrage Elite intervient sur tout le Gand Montréal pour pallier ces situations avec une expertise et une efficacité hors pair.

Face à la saison des infiltrations, agir rapidement

Dans un climat où l’humidité fait loi, la réfection des joints et autres systèmes d’étanchéité au niveau des différentes ouvertures de votre habitation s’impose. La neige qui fond depuis le toit maintient une humidité constante sur certaines zones murales et près des fondations.

Corriger l’étanchéité aux fenêtres et portes

  • Corriger le calfeutrage des portes et fenêtres si la fuite provient de cette ouverture et remplacer les coupe-froid ; toutefois, lorsque l’équipe précédente s’est assuré de calfeutrer ces passages dans le respect des normes en vigueur, cette solution suffit rarement pour stopper les fuites.
  • Au niveau des toits, terrasses et balcons, l’eau attaque les matériaux tels que les bois qui pourrissent et laissent des failles pour l’infiltration de l’eau. L’installation des gouttières bien décalées de la maison expulsera l’eau idéalement à un, deux ou trois mètres de la structure de l’habitat pour un égouttement mural optimal.
  • Il faut parfois changer le thermos fenêtre du double vitrage pour en allonger la durée de vie, et ainsi restaurer l’étanchéité et limiter les dépenses en chauffage.

Détecter et résoudre les failles et zones à risque au sol et sous-sols

  • Au niveau des sols, l’une des mesures pour éviter la pression de l’eau sur les fondations consiste à éliminer toute pente du sol qui incline l’eau vers la maison. Cette opération est peu coûteuse et apporte un grand soulagement aux structures de fondation. En cas de fissure des fondations, l’on peut procéder à l’injection d’uréthane pour régler le problème d’étanchéité.
  • Au sous-sol, la pompe d’évacuation doit rester dégagée de toute racine envahissante, et le clapet de retenue de l’eau rester propre et bien entretenu. Dans cette zone de la maison, le calfeutrage fenêtre requiert un plus grand soin. Les margelles aussi doivent rester libres de tout déchet provoquant la rétention d’eau. Le drain de bâtiment et le puits d’assèchement nécessitent un bon entretien pour fonctionner convenablement.

Des matériaux et techniques éprouvées pour l’étanchéité du calfeutrage

Les infiltrations d’eau surviennent généralement au point de jonction de matériaux dans la structure des résidences ou bâtiments professionnels. Faire confiance à un simple joint calfeutrant pour étanchéifier la zone contact entre deux pans d’un toit ou d’un mur s’avère insuffisant. Calfeutrage Elite assure la qualité du travail pour satisfaire sa clientèle en utilisant des matériaux en silicone adseal, des scellants adfast.

La compagnie veille à identifier les origines véritables des fuites, et utilise du coupe-froid pour le bas de portes afin de maintenir votre bâtiment à l’abri de toute inondation et infiltration. Elle peut intervenir même en hiver afin de colmater les fissures, avant de finaliser les travaux au printemps, ou idéalement en été.

La possession d’une assurance est aussi essentielle pour éviter les coûts exorbitants comme ceux du changement d’un drain endommagé, en s’assurant de bien connaitre les travaux pris en charge par l’assurance.