Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Search

5 choses à ne jamais faire avec son four

5 choses à ne jamais faire avec son four

Avoir un four chez soi est une idée bien géniale. Très pratique, cet appareil électroménager est présent dans tous les foyers. C’est donc un outil très utile pour diverses cuissons. Ainsi, on peut penser le maîtriser du bout des doigts. Malheureusement, il y a des habitudes quotidiennes dans l’usage du four qui doivent être évitées.

En effet, une mauvaise pratique avec votre appareil peut constituer une menace pour votre santé. De plus, vous pouvez endommager votre four sans vous en rendre compte et être amené à effectuer des dépenses inutiles. Par ailleurs, il peut arriver qu’une mauvaise utilisation du four vous fasse perdre les repas et gâche un instant de joie pour toute une famille. Il est donc primordial que vous sachiez comment vous y prendre à bon escient avec cet électroménager.

Voici cinq choses qu’il ne faut absolument pas faire avec son four.

Ne pas nettoyer votre four après usage

Le nettoyage d’un four est facile, mais exigeant. Après le souper, et la fatigue aidant, on ne prend pas le temps de nettoyer son four. En négligeant ce travail, il faut s’attendre à de mauvaises odeurs qui vous accueilleront le lendemain. En effet, lors de la cuisson, les débris de nourriture peuvent se déposer dans différents coins de votre four et sur la vitre. Résultat : le four s’encrasse très rapidement. C’est pourquoi après chaque préparation, les morceaux de nourriture déposés se crament. Ceci peut donner un gout de brûlé sur vos repas.

Vous devez en réalité nettoyer votre four régulièrement après chaque cuisson. C’est un geste simple, mais capital pour votre équipement. Avec un peu de vinaigre, de bicarbonate de soude ou d’acide citrique appliqué sur un chiffon, le soin est effectué.

Par ailleurs, il existe une solution d’autonettoyage qui n’est pas sans risque. En fait, vous pouvez utiliser la fonction d’autonettoyage de votre four pour vous faciliter la tâche. C’est un procédé qui consiste à augmenter la température à l’intérieur du four afin de brûler les restes des nourritures. Pour que cette méthode soit efficace, il faut au minimum deux heures. Il ne faut toutefois pas prendre cette alternative sans précautions.

Ne pas utiliser simultanément les deux fonctions de votre four

Votre four a certes au moins deux fonctions. Il vous permet soit de chauffer soit de cuire vos nourritures. C’est bien intéressant, mais il faut faire attention. Les deux fonctions ne peuvent être combinées au hasard. Parfois, lorsque vous avez un aliment surgelé à cuir, vous le mettez dans le four, puis vous lancez la cuisson directe. C’est là tout le danger !

En effet, la durée de la cuisson ne doit pas être confondue au temps de chauffage ou de décongélation. Il y a en réalité un temps donné à respecter pour décongeler votre aliment. Ce n’est qu’après la décongélation que vous devez lancer la cuisson tout en respectant la durée normale de préparation.

La décongélation des aliments pendant la cuisson ne fait point gagner du temps. Cependant, cette habitude est négative et comporte des effets négatifs divers niveaux. Vous risquez chaque fois de sortir de votre four des nourritures qui ne sont pas bien cuites. Vous pouvez ainsi ne pas retrouver la saveur de vos repas. De plus, consommer la nourriture non bien cuite est nuisible à votre santé.

Ne pas aérer le four au moment de son utilisation

Lorsque le système d’aération de votre four est bouché, cela ralentit la cuisson. Et pour corriger cet état de choses, il suffit de débloquer les bouches d’aérations. En réalité, l’ouverture de ces fenêtres est indispensable à votre appareil. Elle lui permet de régulariser la température interne pour assurer une bonne cuisson.

En principe, après chaque repas, il est conseillé de laisser votre four ouvert quelques instants pour un dégagement de la chaleur. C’est aussi un moyen de laisser s’échapper l’odeur du plat préparé. Ce geste est d’ailleurs fortement recommandé lorsque vous préparez une nourriture à forte odeur.

Lorsque vous gardez le four hermétiquement fermé entre deux cuissons, vous pouvez avoir un retour inattendu sur vos mets. Tenez, l’odeur forte des épices lors d’une première cuisson peut facilement s’installer sur la préparation d’un gâteau. Il y a donc des chances que vous sortiez de votre appareil un gâteau avec une odeur inhabituelle.

Ne pas ouvrir fréquemment la porte du four pendant la cuisson

Pendant la préparation d’un gâteau ou à l’occasion de toute autre cuisson, il est interdit d’ouvrir le four. Cette pratique n’est malheureusement pas sans conséquence.

En effet, lorsque vous ouvrez le four surtout pour une durée plus ou moins longue, vous laissez l’air frais faire son entrée dans le four. De plus, la chaleur du four s’échappe. Cet échange modifie la température de votre machine. Ceci peut altérer votre cuisson et la rendre beaucoup plus longue que prévu.

Dès lors, ne prenez pas l’habitude d’ouvrir le four durant la cuisson. Si c’est indispensable, ouvrez-le rapidement et moins souvent. Par ailleurs, pour vérifier votre préparation, utilisez au contraire la lumière du four qui vous permet d’avoir un regard sur l’état de votre nourriture. Les fours des meilleures marques comme Admiral, Maytag ou Danby vous donnent cette occasion de vérification.

Ne pas préchauffer le four avant de l’utiliser

Tout peut se produire quand la faim est au rendez-vous ! Par exemple, une cuisson rapide pour le bonheur du ventre. Seulement, vous pouvez oublier de préchauffer la machine. C’est une mauvaise pratique !

À propos, pour certaines cuissons, vous devez d’abord préchauffer votre four. Pour faire votre rôti ou pour la préparation des plats à base de levure, vous avez justement besoin d’un four bien chaud en amont. Ce sont généralement, des aliments qui, en contact avec un peu d’humidité, peuvent ne pas cuire correctement. Sans cette chaleur préalable, vous risquez même de rater votre cuisson.

La pratique voudrait que le four soit préchauffé à au moins 18 ° pendant une dizaine de minutes avant la cuisson. Cependant, le préchauffage n’est pas très nécessaire pour la cuisson de la viande blanche par exemple.

En définitive, en cas de besoin de réparation du four, faites appel à l’expertise d’une entreprise comme Réparation APlus. Basée à Montréal, elle mettra à votre disposition des professionnels de qualité pour toute sorte de réparation de votre four.