Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Search

17 indicateurs de marketing numérique à suivre en 2018

17 indicateurs de marketing numérique à suivre en 2018

Le commerce numérique dépasse rapidement le mode de fonctionnement traditionnel. Même les ventes en ligne semblent rattraper les ventes en magasin. Selon Big Commerce, les ventes en ligne ont augmenté de 23% en 2017.

Dans cette optique, de nombreuses PME ont pris leurs activités en ligne: création de sites Web, intégration de réseaux de médias sociaux, marketing sur des forums en ligne, utilisation du marketing par courrier électronique, adoption d’outils d’automatisation, etc.

Mais il y a un problème majeur. Bien que la grande majorité des entreprises qui se sont lancées dans le numérique aient enregistré une croissance positive, beaucoup ne mesurent pas leurs progrès. Tant que les recettes continueront à arriver, très peu de gens se préoccupent de savoir d’où viennent leurs ventes, sans parler des niveaux de satisfaction de leurs acheteurs.

C’est une énorme erreur qui peut causer la chute de votre activité en ligne. Si vous ne mesurez pas vos progrès, vous ne pouvez pas savoir ce que vous faites bien et ce que vous faites mal. Vous devez suivre vos mesures pour pouvoir éliminer les erreurs tout en investissant davantage dans des domaines qui contribuent à votre réussite.

Ci-dessous, nous discutons des 17 principaux indicateurs dont vous avez besoin pour commencer à suivre immédiatement!

1. Nombre total de visites sur le site

Le suivi du nombre total de visiteurs de votre site Web peut sembler inutile, mais c’est en fait le seul moyen de déterminer l’efficacité de vos campagnes de génération de trafic. Ce nombre devrait augmenter régulièrement. Si vous constatez une forte augmentation ou un creux inexpliqué dans vos visites mensuelles, cela indiquerait que quelque chose a changé. À ce stade, il est utile de revoir votre campagne.

2. Trafic par canaux individuels

Dans le marketing numérique, il existe quatre sources principales de trafic dans le marketing numérique: le trafic direct (personnes qui saisissent directement votre marque dans les navigateurs), le trafic organique (les moteurs de recherche), le trafic de référence (via des liens sur d’autres sites), et le trafic des médias sociaux (ceux provenant des réseaux de médias sociaux). Il est important de savoir lequel de ces quatre éléments contribue le plus à votre campagne de génération de trafic, ainsi que ceux qui consomment votre budget sans rien montrer. Vous pouvez également utiliser la segmentation de la clientèle pour mieux cibler le trafic au sein de chaque canal.

3. Ratio du trafic neuf et du trafic de retour

Garder une trace de votre nouveau trafic par rapport au trafic de retour est l’un des meilleurs moyens de déterminer si votre site Web ou votre blog actuel émeut vos visiteurs. Si vous constatez davantage de trafic de retour par rapport au nouveau trafic, il se peut que vos tactiques de génération de trafic récentes ne fonctionnent pas ou que votre contenu soit tout simplement incroyable. Si vous obtenez plus de nouveaux visiteurs avec très peu de clients, la raison la plus probable est que votre site Web n’est pas assez «collant» pour générer des retours.

4. Temps passé sur votre site

Le temps moyen passé sur un site Web est un indicateur précis permettant de savoir si un visiteur a apprécié son temps sur le site Web. Idéalement, vous voulez que les visiteurs passent au moins quelques minutes sur votre site. S’ils ne restent que quelques secondes avant de cliquer, cela peut indiquer que votre contenu est médiocre ou que les visiteurs ont du mal à trouver des ressources sur votre site Web.

5. Interactions par visite

En plus du suivi du temps passé par les visiteurs sur votre site, cela permet également de suivre ce qu’ils passent leur temps à faire sur le site. Quelles pages visitent-ils? Combien de pages au total visitent-ils avant de partir? Sur quels liens cliquent-ils? Est-ce qu’ils remplissent des formulaires? Le suivi de ces métriques vous aidera à améliorer votre site et à améliorer vos conversions.

6. Taux de rebond

Le but d’un site Web d’entreprise est de vous aider à générer des prospects et ensuite à les convertir en clients. Mais cela ne peut arriver que si les visiteurs agissent sur votre site Web. Le taux de rebond est le pourcentage de visiteurs qui viennent et partent sans prendre aucune mesure. Un taux de rebond élevé est généralement une indication de deux choses: un mauvais ciblage et une page de destination faible.

7. taux de sortie

Presque similaire Pour le taux de rebond, le taux de sortie s’applique aux situations où les visiteurs quittent l’entonnoir de vente en cours de conversion. Si votre taux de sortie est extrêmement élevé, vous devez immédiatement examiner votre entonnoir de conversion pour localiser et optimiser les points de dépôt.

8. Nombre total de conversions

Il s’agit du nombre total de visiteurs anonymes qui deviennent des enregistrements numériques dans votre base de données CRM en effectuant un achat ou en effectuant une tâche à forte valeur sur votre site, par exemple en remplissant un formulaire ou en téléchargeant un livre électronique. Il est considéré comme la mesure ultime pour le département des finances – un baromètre du succès.

9. Taux de clics

Un clic se produit lorsqu’un visiteur du site clique sur un lien pour visiter une page cible de votre site (généralement appelée page de destination). Le taux de clics (CTR) fait donc référence à la fréquence moyenne à laquelle les clients cibles cliquent sur ces liens ou annonces. CTR est très utile lors de l’exécution d’une campagne de marketing par PPC ou par email.

10. Coût par conversion (CPC)

Parfois appelé coût par clic, le coût par conversion correspond au montant moyen que vous dépensez pour que les visiteurs téléchargent un ebook, remplissent un formulaire ou effectuent toute autre tâche à valeur élevée susceptible d’aboutir à un achat. En termes simples, cela fait référence au montant moyen que vous devez dépenser pour amener un visiteur dans votre entonnoir de vente. Il est calculé en divisant le total de vos dépenses marketing par le nombre total de personnes qui entrent dans l’entonnoir de vente au cours de cette période de campagne.

11. Conduire à fermer le ratio

Pour vous aider à déterminer l’efficacité de votre entonnoir de conversion, vous devez également mesurer la vitesse à laquelle vous fermez vos prospects. Combien de prospects vont jusqu’à atteindre l’objectif visé? Par exemple, si le but est de faire un achat, quel pourcentage de vos prospects finit par faire un achat?

12. Coût par acquisition (Cpa)

La principale différence entre CPC et CPA est que la CPA est une question de revenus. Alors que CPC est préoccupé par toute action perceptible, le coût par acquisition est tout au sujet de ce qu’il faut pour amener le client à ouvrir son portefeuille. Il vous indique combien vous devez dépenser pour obtenir un client payant.

13. Retour sur investissement (Roi)

C’est généralement la mesure finale, et peut-être la plus importante, pour toute campagne de marketing, car elle vous indique en noir et blanc si vos efforts de marketing portent leurs fruits. Entre autres, le retour sur investissement devrait être un chiffre positif. Si vous obtenez un retour sur investissement négatif, vous perdez de l’argent au lieu de gagner de l’argent. En outre, le chiffre devrait être aussi élevé que possible. Pour calculer votre retour sur investissement, divisez tout l’argent dépensé sur la campagne par tout l’argent généré par la campagne.

14. Courrier électronique ouvert

Comme son nom l’indique, c’est la vitesse à laquelle vos contacts ouvrent vos e-mails. C’est important parce que sans ouvrir l’e-mail, le destinataire ne peut effectuer aucune autre action, telle que la lecture de l’e-mail ou le clic sur des liens. Une chose que vous pouvez faire pour augmenter vos taux d’ouverture consiste à optimiser votre contenu de messagerie pour les derniers smartphones et autres appareils mobiles. Pourquoi? Parce que la majorité des consommateurs numériques lisent leurs emails sur leurs téléphones!

15. Taux d’abandon du panier d’achat

Si vous possédez un magasin de commerce électronique, le taux d’abandon fait référence à la fréquence à laquelle les acheteurs commencent le processus d’achat, mais ne parviennent jamais à effectuer leur retrait. Comme indiqué ci-dessus, il résulte souvent d’un processus de paiement compliqué et de frais non divulgués précédemment, tels que les frais d’expédition.

16. Taux d’engagement

Appliqué principalement dans les médias sociaux et le marketing de contenu, le taux d’engagement fait référence au nombre total de personnes qui consultent ou interagissent avec vos publications d’une manière ou d’une autre. En tant que tel, il s’agit de la somme du nombre de vues, de partages, de goûts, de commentaires, de commentaires, etc. générés par un contenu.

17. Valeur à vie du client (Ltv)

La valeur à vie du client (LTV) correspond au montant moyen que vous pouvez vous attendre à recevoir de chaque client tout au long de votre relation. Pour déterminer votre LTV, vous devez d’abord connaître la durée de vie moyenne de vos clients. Ensuite, divisez le montant total dépensé par tous vos clients au cours de cette période par le nombre total de clients. Si vous pouvez mettre un chiffre là-dessus, il devient beaucoup plus facile de projeter et de planifier votre croissance.

C’est tout! 17 indicateurs pouvant vous aider à suivre votre croissance. Faites un effort pour garder une trace de chacune de ces métriques à tout moment. Vous serez reconnaissant une fois que les avantages auront commencé